• HPI, kesako?

    HPI, kesako?

    Géni, surdoué, haut potentiel, précoce, zèbre...

    Ces personnes au profil spécifique ont connu de nombreuses dénominations mais peu sont ceux qui savent réellement ce qui se cache derrière ces noms...

    Si je vous proposais un QCM du genre:

    Un surdoué,c 'est:

    a. 1 personne plus intelligente 

    b. 1 personne qui réussit à l'école et se fait remarquer par ses bonnes notes

    c. 1 personne comme une autre

    d. 1 personne hypersensible

     

    Quelle(s) case(s) cochez vous? Assurément, une majeure partie cochera la case 1, voire la 2. Et oui, parce que dans la représentation lambda, une personne HPI est perçue comme plus intelligente, plus douée, plus curieuse et donc la réussite doit aller de pair.

    Et si je vous disais que les personnes à Haut Potentiel Intellectuel ne sont pas ça. Ne sont pas que ça.

    Et si je vous disais qu'un élève HPI peut être en échec scolaire.

    Et si je vous disais qu'un élève HPI est un élève à besoins particuliers.

    Et si je vous disais que, dans nos classes, nous en avons certainement tous eu, sans nous en rendre compte...

    Il est plus que temps que l'Education nationale  (non soyons honnêtes, il ne faut pas compter dessus pour être formé correctement) les enseignants soient formés sur le profil HPI au même titre que les DYS ou autres types de besoins particuliers.

     

    1. Qu'est-ce que le haut potentiel intellectuel?

    Je ne veux pas commencer par des chiffres ou une explication neuroscientifique...je veux avoir une approche plus générale...Et pour cela je citerai un extrait de la préface du merveilleux et touchant livre "Je suis un zèbre" de Tiana. Cette préface a été écrite par Jeanne Siaud Facchin, psychologue clinicienne, une référence en terme de psychologie pour les HPI.

    "Etre surdoué n'est pas être quantitativement plus intelligent que les autres mais penser, fonctionner, comprendre avec une forme d'intellignece qualitativement différente. Et puis, et peut-être SURTOUT, être surdoué signe une sensibilité extrême, une réactivité émotionnelle souvent débordante. Ils sentent, perçoivent et ressentent le monde, les autres avec une lucidité aiguisée et une émotivité exarcerbée [...].

    On pourrait s'attendre à ce qu'ils soient plus doués justement pour fonctionner dans tous les secteurs de la vie et en particulier à l'école. Ou de la capacité à entrer dans le moule? Oui, plutôt, sans doute. [...]"

    Une personne HPI n'est donc pas plus intelligente quantitativement mais qualitativement. Le fonctionnement de leur cerveau est en arborescence: ils établissent des liens, analysent des détails, déduisent et mémorisent plus vite. Mais tout ce potentiel est associé à une hypersensibilité, une hyperempathie qui peuvent les rendre plus fragiles, plus vulnérables. 

    Jeanne Siaud Facchin en parle très bien dans cette courte vidéo:

    Pour faire simple, le cerveau HPI est mieux organisé. La vitesse neuronale est presque 10 fois supérieure à la normale. "Les sciences cognitives ont prouvé que la pensée abstraite et l'analyse se font principalement dans la partie droite du cerveau. Communément, on dit qu'un surdoué pense avec son cerveau droit. Ses fonctions cognitives doublées d'une vitesse neuronale 7 à 10 fois supérieure à la norme, lui permettent d'être capable de réaliser des prouesses sans même qu'il s'en rende compte" (Extrait du livre "Adolescents surdoués, mode d'emploi", de Laurence Lalande)

     

    2. Quelques chiffres...

    - 2.3% : c'est le pourcentage estimé de la part de HPI dans la population

    - 90 - 120 : c'est le QI moyen, la norme

    - 130 : c'est le seuil déterminé pour parler de haut potentiel

    - 145: c'est le seuil déterminé pour parler de très haut potentiel

    - Des millions: c'est le nombre de personnes ignorant qu'ils sont HPI et qui peuvent en souffrir réellement.

    - Des millions: c'est le nombre d'individualités qui existent dans la population HPI. Une personne HPI ne répond pas à une liste de critères. Comme tout le monde, elle est UNIQUE.

    - 0 : c'est le nombre de formations, le nombre de fois où j'ai entendu parler de Haut Potentiel intellectuel depuis 10 ans dans l'EN.


  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Juillet 2019 à 22:20
    Ayleen & Kyban

    Je cru voir, depuis 2 ou 3 ans, que les IEN commençaient à parler des élèves HPI, souvent par le biais de protocoles à suivre pour élèves à besoins particuliers. Cependant, trop de collègues ne savent pas encore que l'élève HPI n'est pas souvent le premier de la classe, ne connaissent pas l'hypersensibilité qui va avec (même pour les élèves perturbateurs qui semblent n'être effleurés par rien)... bref, l'information circule mal et quand bien même elle est connue, elle est très schématique, se concentrant souvent sur le "plus" mais pas sur ce qui est différent.

    2
    Lundi 15 Juillet 2019 à 22:41

    Entièrement d'accord! C'est pour cela en grande partie que j'ai rouvert un blog : ouvrir la réflexion sur ce thème trop peu connu...Merci pour ton commentaire.

    3
    Mardi 16 Juillet 2019 à 08:46

    Coucou Farfa, je suis vraiment très content de te relire !

    Tu as l’air de bien maîtriser le sujet, j’imagine que tu es concernée de près ;)

    Par ici, j’ai eu vent d’une anim’ péda qui a eu lieu au sujet des EIP (terme complètement absurde au passage, ces enfants ne sont pas précoces, ils ont simplement un fonctionnement différent) qui a eu lieu dans une circo voisine. Mais effectivement, pour le moment, il n’y a pas grand chose sur le sujet d’abordé dans l’EN. On trouve bien un vade mecum sur Eduscol, mais il n’est pas folichon.

    Mais plus généralement, les EIP font partie de la grande famille des Atypiques (dys, EIP, TSA, TDA-H, qui au passage sont souvent étroitement liés). Alors comme à chaque fois, le mammouth a déjà un convoi de retard dans la prise en compte de ces profils, et au mieux on aura droit à un PowerPoint ou une session Magistère et on osera nous dire qu’on est « formés » à l’accueil de ces enfants et à la prise en compte de leurs particularités. Quand on sait que l’EN travaille encore avec le Wisc 4 alors qu’il n’a plus de valeur depuis plusieurs années....

    Chez Sage on retrouve plusieurs articles portant sur le HP, tu les as déjà consultés.

    4
    Mardi 16 Juillet 2019 à 08:51

    Coucou!!! Oui le système commence seulement à s'en occuper...Mais vu le temps qu'ils ont mis pour "démocratiser" les formations sur les DYS, je me dis qu'il ne faut pas vraiment compter sur le système. 

    Je ne savais pas que Sage avait fait des articles! J'ai pris un peu mes distances  avec la blogopshère et je reprends pied au fur et à mesure.

    Je vais aller voir tout ça et l'ajouter en lien du coup! 

    Et oui tu l'as deviné: personnellement concernée par ce profil et les préjugés qui vont de pair "ah mais si elle est surdouée elle sait tout faire!"

    D'ailleurs j'aurai du mettre une partie sur les préjugés!;)

    Merci pour ton passage!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :